7 erreurs à éviter quand on débute au Poker

/

Une fois les basiques du Poker acquis, vous décidez de vous lancer dans vos premières parties avec de l’enjeu.

Vous jouez sur des tables de micro-limites, ou dans un petit tournoi entre amis, donc avec d’autres débutants ? Prenez une longueur d’avance ! Même sans être un génie du Poker, éviter certaines erreurs classiques de débutants vous donnera un avantage certain aux tables contre les autres novices.

Voici 7 erreurs à éviter lorsqu’on débute au Poker.

1. Tomber « amoureux » de sa main

Le Poker est un jeu étrange. C’est une compétition permanente, chaque coup est important, et pourtant la meilleure décision est souvent d’abandonner un coup.

Les débutants sont souvent trop attachés à leur main lorsqu’ils ont touché une bonne combinaison (paire, double-paire) sans se douter que leur adversaire pourrait avoir mieux ! Et au départ, il est facile de s’attacher à sa main.

Exemple typique : Vous avez une paire de Rois (la 2ème meilleure main du Poker), et le Flop est 5♠6♠Q. Vous misez, votre adversaire vous relance, et vous payez. La Turn est un 10♠. Vous n’avez pas de piques en main. Allez-vous continuer à miser/suivre sous prétexte que vous avez une paire de rois en main ?

Il y a maintenant énormément de combinaisons qui vous battent (petits brelans, suites, couleurs à pique ♠ par exemple). Et à ce moment du coup, soit vous vous laissez bluffer par votre adversaire, soit vous continuez à vous enfoncer dans son piège…

2. Jouer tous ses tirages sans rien calculer

Un peu similaire à la situation précédente (dans laquelle vous tombez amoureux d’une bonne main), le fait de payer des mises sans arrêt en attendant la carte magique qui tombe à la Turn ou la River est une erreur.

Bien sûr, de temps en temps vous compléterez votre quinte ou votre couleur. Et là, vous gagnerez. Mais si vous avez perdu 8 coups de suite pour en gagner 1 seul, est-ce vraiment rentable ?

Pour y voir plus clair, je vous propose deux articles :

L’essentiel à retenir : Payer une mise quand on a un tirage fort n’est pas forcément mauvais. Mais les débutants font souvent l’erreur de payer régulièrement avec de mauvaises cotes pour toucher leurs Outs à tout prix, ce qui les amène à perdre de l’argent à long terme.

3. Trop jouer hors de Position

Il y a beaucoup d’autres facteurs qui pèsent dans une décision au poker, au-delà des seules cartes dans votre main.

La position par rapport à l’ordre dans lequel l’action se déroule est l’un d’entre eux. Le fait de pouvoir agir en dernier dans une main vous permet d’avoir plus d’informations. C’est un concept à comprendre au plus vite.

L’erreur que font souvent les joueurs de poker débutants est d’entrer dans le pot ou de suivre une relance sans avoir de plan. Ils se perdent ensuite dans la main parce qu’ils jouent hors de position.

4. Bluffer sans arrêt

Un grand classique du débutant : Penser qu’il se fait tout le temps bluffer, et essayer de bluffer chaque main à son tour.

Passer un bluff, c’est satisfaisant, nous sommes d’accord. Mais à force d’en abuser, vous pourriez devenir prévisible. En bluffant trop, vous n’êtes plus vraiment crédible pour vos adversaires, qui vont vous tendre des pièges dans lesquels vous allez tomber.

Maitriser votre agression en fonction de votre équité dans la main, de vos adversaires, des actions précédentes dans le coup et surtout en vous servant du Board est presque une science à part entière.

Pour en savoir plus, découvrez les différents types de bluffs courants au Poker.

5. Jouer trop de mains

L’une des principales erreurs que commettent les nouveaux joueurs est de se sentir obligés de jouer toutes les mains. Ils peuvent s’impatienter, se sentir exclus de l’action ou ne pas vouloir paraître faibles devant leurs amis. Le moindre As, les rois et les dames deviennent une opportunité dans leur tête.

Le problème quand on joue trop de mains, c’est qu’on ne réalise pas qu’au Flop il est plus fréquent de ne rien toucher que l’inverse ! Tant que vous n’aurez pas appris comment jouer après le Flop (Post-Flop), vous jouerez surtout en fonction de ce qui vous est distribué et si vous êtes impliqué dans trop de pots, votre tapis risque de baisser très vite contre un joueur compétent qui vous aura cerné.

Pour y remédier, je vous propose de faire un tour sur l’article dédié à la sélection des bonnes mains au Poker avant d’entrer dans un coup. Vous y trouverez des explications, ainsi qu’un PDF téléchargeable sur votre téléphone (oui, une sorte d’anti-sèche).

6. Miser « pour information »

On ne mise JAMAIS « pour savoir ». Ce serait comme jeter votre argent par les fenêtres. Si vous ne savez pas pour quelle raison vous misez, mieux vaut checker ou abandonner le coup.

Instinctivement, vous sentez que vous avez déjà perdu dans ce genre de situations.

Lors d’un coup, nous distinguons 2 raisons principales qui justifient une mise ou une relance :

  • Valoriser une bonne main ;
  • Faire coucher l’adversaire.

Pour aller plus loin, je vous propose de découvrir pourquoi et comment miser au Poker.

7. Se laisser emporter par ses émotions

Que ce soit à cause d’une mauvaise journée au boulot, ou d’un mauvais coup de Poker (exemple : un adversaire bat votre paire d’AS avec 5-2 dépareillés), les émotions peuvent influencer la façon dont vous prenez vos décisions.

Il peut en résulter des actions de poker désastreuses, dans lesquelles vous laissez votre ego prendre le dessus sur votre logique. Les débutants prendront souvent des décisions irréfléchies et émotionnelles qui peuvent agir comme des œillères, les empêchant de prendre toutes les informations dont ils ont besoin pour prendre une décision intelligente.

Si vous avez l’impression de commencer à prendre des décisions émotionnelles dans une partie de poker, faites une pause, ou arrêtez votre session online pour vous reconcentrer sur les facteurs de décision objectifs qui sont vraiment importants.

En résumé, quelles sont les 7 erreurs à éviter au Poker ?

  1. Tomber amoureux de sa main
  2. Trop payer des tirages avec de mauvaises cotes
  3. Surjouer hors de position
  4. Bluffer sans arrêt, penser que « chaque coup m’appartient »
  5. Jouer trop de mains moyennes (ou mauvaises…)
  6. Miser « Pour information
  7. Laisser les émotions prendre le dessus sur le raisonnement